Christophe Guilhou décroche deux titres à la chefferie traditionnelle de l’Ouest Cameroun

Total des vues : 744 , Vues d'aujourd'hui : 1 

Christophe Guilhou décroche deux titres à la chefferie traditionnelle de l’Ouest Cameroun.

L’ambassadeur plénipotentiaire de la France au Cameroun a eu un weekend très riche dans la région de l’Ouest Cameroun.

Christophe Guilhou recevant ses attributs (c) Droits réservés

« Honoré d’avoir été fait Souh Fo’o (l’ami du roi) des Foto et des Bafou samedi et d’avoir reçu le titre de Menkam des chefs traditionnels du Ndé dimanche », a écrit Christophe Guilhou sur son compte twitter le lundi 1er mars 2021.

Le diplomate français s’est, par la même occasion, dit « très touché par l’amitié » que leur ont témoigné leurs hôtes, sa délégation et lui, tout au long de leur séjour dans la région des hautes montagnes.

Nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au pays de Paul Biya en 2019, l’ancien directeur de la paix, de la démocratie et des droits de l’homme à l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) n’est pas moins intéressé à la culture du pays.

Le diplômé de l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO) et de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris avait il y a quelques mois, lancé la sixième édition de « La nuit des idées », un concept développé par le ministère français des Affaires étrangères en partenariat avec l’OIF pour susciter l’échange et le débat.

Yaoundé, Douala, Bandjoun et Garoua avaient été choisies pour abriter les festivités dudit évènement culturel qui s’étalait sur quatre jours.

Pour rappel, Christophe Guilhou a occupé le poste de rédacteur à la direction des affaires africaines et malgaches au ministère des Affaires étrangères (Cameroun, Nigéria, Bénin) entre 1992 et 1993 pour ne citer que ce pan de sa riche carrière professionnelle qui n’est pas achevée.

 

Source : https://www.lebledparle.com/fr/societe/1119095-christophe-guilhou-decroche-deux-titres-a-la-chefferie-traditionnelle-de-l-ouest-cameroun

 

Lire aussi : Coronavirus: s’achemine-t-on vers un second confinement au Cameroun ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *