Apologie du viol : un an de prison pour l’animateur Yves de M’bella

Total des vues : 108 , Vues d'aujourd'hui : 1 

 Le verdict de la justice ivoirienne contre Yves de M’bella est tombé  

 L’animateur camerounais est condamné à 1 an de prison d’emprisonnement avec sursis

 Son invité ‘violeur’ a également été condamné

Apologie du viol :  un an de prison pour l’animateur Yves de M’bella .En garde à vue depuis le 31 août, Yves de M’bella a été condamné par la justice ivoirienne à 12 mois de prion avec sursis, selon des informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb.

Condamnation : un an de prison pour l’animateur Yves de M’bella. Le Camerounais payera également une amende de 2 millions de FCFA. Yves de M’bella est également interdit de voyage sur le territoire ivoirien pendant 2 ans, pour apologie du viol.

Violement critiqué

Hamond Chic n’a pas du tout apprécié l’émission au cours de laquelle l’animateur camerounais Yves de M’bella a fait venir un ex-violeur, afin que ce dernier simule un acte de viol sur un mannequin.

Pour l’influenceuse ivoirienne vivant à Paris, cet épisode de l’émission est scandaleux.

“Yves de M’bella, qu’est-ce qui t’arrive? Je n’ai jamais vu un présentateur aussi euphorique que ce monsieur. Comment tu peux inviter un violeur. Depuis quand on invite un violeur? Je n’ai jamais vu ca. Comment peut-on inviter un violeur et puis on lui demande de montrer comment il viole?”, a déclaré la coach entre autres.

Rappelons qu’après sa suspension par son la Nouvelle Chaîne ivoirienne (NCI) et la Haute autorité de l’audiovisuel, le présentateur télé est aux arrêts depuis hier 31 août 2021. Selon les informations, Yves de Mbella et Cheick Yvanne, le directeur des programmes de NCI ont été longuement entendus par des enquêteurs de la Directions de la police criminelle.

Apologie du viol

Au cours de l’émission LTI Vacances de ce 30 août 2021, le présentateur a donné la parole à un homme qui se présente comme un violeur, repris de justice. Plus choquant, Yves de M’Bella a demandé à ce dernier de simuler devant les téléspectateurs, ses techniques de viol. Les images sont choquantes. Comme si cela ne suffisait pas, il demande au « violeur » si ses victimes jouissaient pendant l’acte.

Très vite, la toile s’enflamme. Meganne Loraine Boho, la présidente la Ligue ivoirienne des droits de la femme monte au créneau et dénonce le programme diffusé par NCI (Nouvelle Chaine Ivoirienne) ainsi que son présentateur Yves de M’Bella. Elle invite les Ivoiriens à signaler l’émission auprès de l’autorité de régulation des médias en Côte d’Ivoire.

Apologie du viol

«Il s’agit d’un outrage public à la pudeur dont les peines sont prévues à l’article 416 du Code Pénal. Vos plates excuses ne nous émeuvent pas », a-t-elle déclaré.

La chaîne prenant en compte les critiques des internautes, supprime l’émission sur sa page Facebook et présente ses excuses.

«NCI (la Nouvelle Chaîne Ivoirienne) tient avant toute chose, à présenter officiellement ses excuses à tous pour le choc provoqué par une des séquences de l’émission LA TÉLÉ D’ICI VACANCES, diffusée ce jour sur son antenne et particulièrement aux personnes victimes de viol qui ont vu leurs blessures se rouvrir du fait de cette séquence. L’animateur du programme, Yves De Mbella, va d’ailleurs présenter des excuses publiques sur son compte Facebook.» lit-on sur la page officielle du média.

Cette sortie ne satisfait point les Ivoiriens. Ils demandent la suppression pure et simple de cette émission de la grille des programmes de la NCI.

l’animateur Yves de M’Bella a invité un individu supposé violeur sur le plateau afin que celui-ci vante ses “exploits”. Cet acte est insultant et humiliant pour les femmes victimes de viol.

A l’heure où l’on parle de la Génération Egalité et de la lutte contre les violences faites aux femmes c’est réducteur que la télévision dont le rôle est d’éduquer, se fasse complice des violences faites aux femmes en donnant la parole à un violeur.

A travers cette pétition, nous voulons que l’émission NCI vacances soit carrément annulée et l’équipe qui la présente avec à sa tête Yves de M’bella soit sanctionnée», indique la pétition.

 

SOURCE : https://www.camerounweb.com

Lire aussi: https://www.w-infos.com/les-femmes-qui-aiment-les-hommes-maries-pourquoi/

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *